cliquer pour activer le zoom
chargement...
Aucun résultat trouvé
ouvrir la carte
Voir Roadmap Satellite Hybride Terrain Mon emplacement Plein écran Précédent Suivant
Résultat de votre recherche

Énergie solaire photovoltaïque et éolienne à Cuba et en Espagne

Posté par admin le juin 22, 2022
0

En raison de l’état des marchés mondiaux de l’énergie, l’énergie renouvelable ils sont se positionner comme la meilleure solution face à la hausse des prix de l’électricité et du gaz et, surtout, face à l’augmentation de la pollution atmosphérique.

Dans ce type d’énergie, nous allons parler de l’énergie solaire en Espagne et de l’énergie éolienne à Cuba.

 

L’énergie solaire photovoltaïque en Espagne

En 2021, l’Espagne a installé plus de 1,3 GW d’énergie solaire pour l’autoconsommation, un chiffre qui a déjà plus que doublé par rapport au chiffre de 2020 d’un peu plus de 600 MW.

Si les tendances du premier semestre se poursuivent, environ 2 GW de nouvelle production distribuée pourraient être installés d’ici la fin de 2022.

Cette spirale positive a commencé en 2018 avec l’abrogation de la soi-disant « taxe solaire », une taxe sur les consommateurs qui injectent de l’énergie propre dans le réseau. La chute des prix de la technologie a également contribué à renforcer les liens. Les prix de l’énergie augmentent progressivement et le prix des installations solaires baisse.

En 2020, bien que la capacité installée ait stagné après l’épidémie, depuis l’année dernière la capacité installée a repris le rythme de la hausse, car malgré l’augmentation des coûts d’approvisionnement, la valorisation de l’énergie est plus élevée, il est donc très pratique d’opter pour le installation de panneaux solaires.

Avec l’électricité atteignant des niveaux record (jusqu’à 700 € par MWh) en raison de l’invasion russe de l’Ukraine au début de cette année, les niveaux de connectivité pourraient doubler par rapport aux bons chiffres d’ici 2021.

Le Plan national intégré énergie-climat (PNIEC) du gouvernement espagnol vise à installer 122 GW de production d’énergie renouvelable d’ici 2030, dont 9 GW devraient provenir de l’autoconsommation photovoltaïque.

Il n’y a pas de différence dans les réglementations et les normes des installations dans les différentes régions autonomes, ce qui est bénéfique pour le fonctionnement des entreprises

 

L’énergie éolienne à Cuba

Cette année, sept parcs éoliens seront construits, dans le but d’augmenter la part des énergies renouvelables dans la production d’électricité, qui n’est actuellement que de 4 %.

L’annonce a été faite le dernier jour du premier sommet cubain sur l’investissement énergétique, qui s’est tenu à La Havane et a réuni des représentants d’entreprises d’Allemagne, du Costa Rica, du Canada, des États-Unis, du Royaume-Uni et d’Irlande du Nord. , France et les Pays-Bas. , les îles Caïmans, le Mexique, le Nicaragua, le Panama, Porto Rico et la République tchèque. En outre, il dispose de quatre parcs éoliens en activité, deux dans la région orientale, un dans la région centrale et un autre dans la municipalité spéciale d’Isla de la Juventud.

Pendant ce temps, à La Havane, l’Association cubaine pour la promotion des énergies renouvelables et le respect de l’environnement (Cubasolar) et l’Union photovoltaïque espagnole (Unef) ont convenu d’échanger des expériences et des informations sur les politiques de promotion de l’énergie solaire photovoltaïque, ont rapporté aujourd’hui les médias locaux.

Cubasolar et Unef ont signé un accord qui facilite la coopération d’éventuelles missions commerciales et établit un engagement mutuel à rechercher des financements pour le développement d’activités conjointes

Jorge Barredo, président de la Fondation espagnole pour les énergies alliées, a déclaré que cette coopération est essentielle pour promouvoir le développement de l’industrie photovoltaïque à l’intérieur et à l’extérieur des pays européens.

Des responsables du ministère de l’Énergie et des Mines de l’île ont souligné que le pays aspire à atteindre 24 % de la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables d’ici 2030, contre un peu plus de 4 % aujourd’hui, selon l’agence de presse EFE.

Le système énergétique de Cuba dépend toujours fortement des 100 000 barils par jour de pétrole brut subventionné qu’il reçoit du Venezuela, même si l’île produit environ 4 millions de tonnes de pétrole et de gaz par an, principalement pour la production d’électricité, ne couvrant que 50 % de la consommation nationale.

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Comparer les annonces

¿Necesitas ayuda? Need help?
This site is registered on wpml.org as a development site.